Revue & Test du kit Pico dual 200w TC Eleaf

J’ai reçu ces dernières semaines de la part de Vapesourcing un kit Pico Dual 200w Tc d’Eleaf. Ce kit complet s’articule autour de 2 éléments. D’un côté, il y a la box Eleaf Pico dual qui développe une puissance de 200 watts. Autant vous dire, que question ergonomie, j’ai énormément de points à lui reprocher. Le second élément de ce kit est le clearomiseur Melo III mini qui est dans la droite lignée d’un Joyetech Cubis que je possède aussi. Même si la production de vapeur est importante, je ne trouve pas de grandes sensations en vapant dessus. Est-ce du à mes jus, que je connais pourtant sur le bout des doigts ou à des résistances qui doivent être revues ? Quoi qu’il en soit, si vous avez lu ces premières lignes, vous avez peut-être déjà compris que je n’ai pas été emballé des masses pour ce nouveau kit Eleaf Pico dual. Petit tour d’horizon et avis sur ce starter kit.

Présentation & Avis du Eleaf Pico dual starter kit : Box pico dual 200w et atomiseur Melo III mini

Meilleures offres pour le kit Pico dual 200w Eleaf

Voir l’offre
Eleaf Pico dual 200w kit avec Eleaf Melo III mini – 39.99€

Livraison en France.

Lors de la réception du kit pico dual, nous sommes sur du grand classique. On retrouve donc une boite qui incorpore la box pico dual, l’atomiseur melo III mini, 2 résistances et ce fameux chargeur inversée qui commence à pointer son nez chez Eleaf, Joyetech et Wismec.

Comme le kit se compose de 2 parties distinctes, je vais vous présenter la box Eleaf Pico dual 200w puis le clearomiseur Melo III mini.

Box Pico dual 200w TC avec double accu 18650 : une ergonomie qui fait débat

Comme de nombreux vapoteurs, j’ai succombé aux box triangulaires. Je suis l’heureux propriétaire d’une Wismec Reuleaux RX2/3 que j’utilise principalement avec 2 accus. J’étais dubitatif au départ sur cette forme qui était particulière. Mais tout compte fait, ça tient bien en main et la vape se montre de bonne qualité. C’est d’ailleurs l’une des 2/3 box que j’ai dans ma rotation à l’heure actuelle avec la Hcigar VT75 et ma Joyetech Cuboid 150w.

Avec l’Eleaf Pico dual, Eleaf a voulu suivre la tendance. En imitant un peu la forme de triangle de la Reuleaux. Certains disent que les clones c’est de la merde, les copies, ce n’est pas mieux. Même quand elles sont réalisées par un des leaders du secteur. Au premier aspect, lors du déballage, j’ai vu cette couleur rouge apparaître. Une des couleurs possibles lors de votre achat. A première vue, elle est sympa cette box double accus même si l’on voit de suite ses limites par rapport à ses concurrentes. Le premier point négatif est certainement son écran. Plus minuscule, tu meurs ! Afin de l’intégrer sur la partie arrondie du triangle, les designers ont eu la bonne ou mauvaise idée de le mettre à cet endroit. Autant vous dire que même si les informations sont lisibles, la box manque d’un petit truc. Il est vrai que l’on est de plus en plus habitué aux grands écrans. Et que ceux-ci permettent d’avoir un grand nombre d’informations. Avec ses limites, la pico dual eleaf fait ce qu’elle peut. On y retrouve que peu d’informations présentes sur une seule ligne.

Le second point concernant son ergonomie spécifique. Un décrochement a lieu au niveau de la connexion 510. Autant vous dire que si vous êtes Mr pas de chance, vous allez réussir à mettre votre bague d’airflow juste à ce niveau. Même ouvert à fond, cela risque de coincer si vous faites d’habitude de gros nuage. Si vous prenez des atomiseurs de gros calibres, il faudra à coup sur opter pour un top airflow. Ce genre d’atomiseurs n’est pas légion et ne plait pas à tout le monde. A moins que cette box pico dual ne soit réservée qu’aux produits Eleaf. Qui possède un airflow caché comme c’est le cas sur le melo III mini.

Ne m’arrêtant pas en si bon chemin, je lui mets les 2 accus 18650 qu’elle peut intégrer. La trappe magnétique est de très bonne qualité. Cela s’ouvre et se ferme de manière très facile. La prise en main est assez délicate et je n’accroche pas du tout. La forme de triangle n’épouse pas parfaitement les courbes de ma main. Et j’ai comme l’impression d’avoir un objet désagréable pour vapoter. C’est un peu délicat si l’on souhaite passer toute une journée avec.

Si l’on fait abstraction du design, le chipset fonctionne correctement. Il n’a rien à redire sur cette électronique signée Eleaf. On a le contrôle de température et le wattage variable qui répondront aux attentes de tous les vapoteurs. Il y a même un adaptateur de charge inversée. On pourra ainsi toujours recyclé sa Pico dual comme powerbank au moins.

Continuant mon déballage, je me tourne désormais vers l’Eleaf Melo III mini tank. Un atomiseur aux dimensions réduites qui est capable d’accueillir 2ml de e-liquide. Cette contenance n’est pas anodine et répond aux exigences de notre chère TPD européenne. Pour le confort du vapoteur, c’est une aberration. C’est comme si on collait à une ferrari un réservoir de 20 litres. Autant vous dire que le passage à la pompe est des plus réguliers quand on voit combien ce clearomiseur suce.

Atomiseur Eleaf Melo III mini : le mini clearomiseur qui pompe un max de jus

En tant que vapoteur confirmé et averti, cela fait un petit moment que j’ai délaissé les clearomiseurs sans option reconstructible. Mon quotidien est fait d’atomiseurs de type rdta ou genesis ces derniers temps. En revoyant mes valeurs de résistances à la hausse pour profiter pleinement de la saveur des mes jus préférés. Et aussi éviter que les fioles ne se vident à vue d’œil.

Quand j’ai pris en main ce clearomiseur melo III mini Eleaf, j’ai été surpris. La taille est réellement réduite avec un diamètre proche des 22mm. L’atomiseur  possède quelques spécificités. Le remplissage se fait bien sur par le haut. Et vous pourrez y aller gaiement pour mettre votre e-liquide de cigarette électronique. Il n’y a pas de soucis particuliers même si le diamètre 22mm laisse très peu d’espace entre la résistance et le pyrex. Rassurez vous, une seringue n’est pas nécessaire pour le remplir. Vous y arriverez très bien sans.

Remplissage top fill qui a fait ses preuves dans la vape. Le second point est son système d’airflow. Le bottom airflow, donc airflow par le bas est caché. Même s’il suffira de tourner vers la droite ou la gauche pour avoir un tirage plus ou moins aérien. Un petit repère aurait été agréable car cela m’est arrivé plusieurs fois. Lors du dévissage du top cap, je me suis retrouvé à tourner aussi mon airflow. Cela m’a obligé à un nouveau réglage une fois le tank rempli. Et ça arrive souvent quand on voit la consommation de cet atomiseur malheureusement.

Moi qui aime bien une vape aérienne, je ne suis pas déçu. Même avec un airflow à 1/3 de ses possibilités, on a une vape à pleins poumons facile. Je suis même surpris que cet airflow soit aussi aérien.

Mais comment ça vape me direz vous ! Si vous souhaitez faire des gros nuages, le melo III sera bel et bien présent avec ses résistances d’origine. Je trouve quand même à redire sur sa restitution des saveurs. Il est largement équivalent à un Elitar de Joyetech que j’avais eu l’occasion de tester avec le kit Elitar. Ca fait le job sur des jus très dosés en arômes. Si vous souhaitez avoir une explosion de saveurs en bouche sur du gourmand, ce ne sera certainement pas ce clearomiseur à privilégier. En tout cas avec les résistances qui sont fournies dans le kit.

Aux dernières nouvelles, les résistances du Melo III mini seraient compatibles avec la version standard ainsi que celles d’Aspire et de Vaporesso. Il faudrait donc le tester avec des Vaporesso pour vérifier.

Garantie sans fuites, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri d’une fuite accidentelle. Elle arrive souvent au moment du remplissage. Concernant ma vape, j’ai respecté les conditions normales données par le fabricant Eleaf. En vapotant sur la plage basse, je me rends compte d’une consommation excessive par rapport à d’autres atomiseurs.

Conclusions sur le kit Eleaf Pico dual 220w avec Eleaf Melo III mini

Les vapoteurs débutants s’y retrouveront peut-être mais les plus experts passeront leur chemin. Il est vrai que ce kit n’est pas des plus aboutis pour un Eleaf. A cause certainement de la box qui ne me convient pas du tout. Selon mon avis personnel, le produit a été sorti pour répondre à la demande d’une Istick Pico double accu 18650. Malheureusement, l’âme de la Pico 75w a disparu. On ne retrouve pas ce qui a fait la force de la Pico dans la Pico dual. Même si la box demeure compacte, sa forme ne semble pas des plus ergonomiques.

Même si vous pourrez associer à la box Pico dual d’autres atomiseurs (dans la limite de 25mm), elle est livrée ici avec le clearomiseur Melo III mini. Un vapoteur débutant appréciera certainement le fait de réaliser des gros nuages avec des résistances pré-construites. Mais question de restitution des saveurs, il faudra malheureusement repassé.

Caractéristiques & Spécifications de la box Pico Dual 200w Eleaf

  • Marque : Eleaf
  • Origine : Chine
  • Type d’accus : 18650
  • Nombre d’accu(s) : 2
  • Accu(s) fourni(s) : Non
  • Contrôle de température : Oui
  • Plage de température : 100 – 315°C
  • Puissance : 1 – 200W
  • Résistance min. acceptée (en Ω) à partir de 0.05 (TC) et 0.1 (VW)
  • Pas de vis : 510
  • Port micro USB : Oui
  • Longueur : 46 mm
  • Hauteur : 75 mm
  • Largeur : 44 mm
  • Poids sans accu(s) : 152 g

Caractéristiques & Spécifications de l’atomiseur Melo III mini Eleaf

  • Diamètre : 22 mm
  • Hauteur : 55 mm
  • Réservoir : 2 ml
  • Connectique : 510
  • Drip tip : type 510
  • Airflow ajustable et anti-fuite
  • Matériaux : Acier Inoxydable / Pyrex
  • Fabriqué par Eleaf

Bon plan de dernière minute

Remise de 15% sur tous vos achats

Code de réduction
Réduction

J'ai débuté la vape en 2011 avec une ciga-like. Cette expérience a été un fiasco. J'ai réellement appris à aimer la vapote pendant l'été 2013. Je suis désormais accro. C'est devenu une réelle passion que je vous retranscris sur ce Blog.