Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Bon plan mis à jour le : 8 avril 2015

Qu’il est loin le temps où je découvrais la cigarette électronique. En 2011, j’ai tenté l’expérience avec une cigalike. Ça ressemblait à une tueuse. Ça avait la forme d’une clope mais c’était beaucoup moins nocif qu’une cigarette traditionnelle. Le test n’a malheureusement pas été concluant. Je suis à nouveau devenu dépendant de mon bureau de tabac. Je trouvais le côté gadget intéressant. Mais ces vaporisateurs ne me procuraient que très peu de goût. Peut-être le fait d’avoir plus de 20 ans de tueuses derrière moi.

En 2013, une petite révolution s’est passée. Je voyais de plus en plus régulièrement à la télévision des vapeurs. Ils avaient entre leur main un modèle tout à fait différent. Ce n’était plus une ecigarette, c’était une espèce de vapoteuse. Un peu de liquide dans un réservoir, une batterie et des nuages de fumée qui apparaissent.

A ce moment, je me suis dit : « Intéressant ce concept ! Ces e-cigs sont différentes, je vais enfin arrêter avec mon paquet de clopes ! ». Je me suis rendu un jour en Belgique pour faire mes réserves de cartouches. L’avantage est de payer moins cher son cancer. Lorsque l’on habite à moins de 100 kilomètres de la frontière. J’ai alors vu un kit à 40 € avec 2 batteries et 2 atomiseurs. Je l’ai acheté et essayé. Depuis c’est la révélation. Avec cet e-clope, je ne fume plus et je me sens libre.

Voyons un peu comment fonctionne dans le détail une cigarette électronique.

Principe de fonctionnement d’une e-cigarette

Comment définir une e cigarette ? On pourrait dire qu’il s’agit d’un dispositif électronique. Une batterie donne de la puissance à une résistance qui chauffe. Cet échauffement provoque alors la vaporisation du e-liquide. En aspirant, le vapoteur emmagasine dans ses poumons de la vapeur d’eau. Cette vapeur produit enfin un beau nuage de fumée. On simule l’acte de fumer du tabac sans en avoir les méfaits. Vraiment intéressant cette invention des chinois. Mais comment ça marche ?

Quelle est la composition d’une vapoteuse ? Quels sont les différents éléments la composant ?

Avec le temps, ces petites e cigs sont devenues des équipements high-tech. Même si cohabitent sur le marché, modèles basiques et d’autres plus haut de gamme. Il y en a pour toutes les sensibilités. Basiquement, comment produit-on ces nuages de vapeur ? C’est assez simple en fait. Il faut son matériel de base avec du eliquide. Après tout s’enchaine.

Comment ça marche la fumée de cigarette électronique ?

Le phénomène est appelé « cloud chasing » par les anglo saxons. Un nuage de vapeur se dégage grâce à la puissance donnée par la pile de l’ecig. La résistance se met alors à rougir. La composition de cigarette électronique est assez basique. Pour ne pas se perdre dans les détails, on dira qu’elle se compose de trois éléments. Une batterie, un atomiseur et un drip tip. La batterie est la réserve d’énergie. L’atomiseur est vulgairement une réserve de juice. Tandis qu’un drip tip est un embout buccal.

Nous possédons désormais le matériel. Mais quand on actionne ce dispositif électrique, toujours aucune fumée à l’horizon ! Il faut donc trouver ce qui crée la vapeur. Comment le brouillard apparaît ?

Quels produits provoquent une réaction chimique dans le liquide d’e-cig ?

Un corps visqueux doit imbiber les mèches de nos coils. En chauffant, la réaction chimique s’opérera et nous aurons la sensation de fumer. L’E-liquide est son nom. Il s’agit en réalité d’un liquide spécialement conçu pour la cigarette électronique. Il est composé de propylène glycol, de glycérine végétale. Mais aussi d’arômes et de divers additifs.

Muni de notre vaporisateur et d’Eliquide, nous voilà parés pour l’aventure. Mais au fait où s’équipe-t-on de ce matériel ?

Où acheter au meilleur prix son ecigarette ?

La démarche la plus simple est de se rendre chez son buraliste. Le mien propose des kits basiques à 15 €. Le tarif a vraiment baissé sur les modèles de type Ego. Le mieux est tout de même de se rendre dans une boutique spécialisée. Vous y testerez le matériel et le vendeur répondra à vos principales interrogations. Vous êtes déjà convaincu par la clope électronique ? Vous pouvez vous diriger sur des boutiques en ligne. Il existe une forte concurrence. On déniche régulièrement de jolies promos d’e-cigarette.

Après rien ne vous empêche d’acheter en Chine. C’est ce que je fais personnellement depuis quelques mois. Mais dans ce cas-là, des questions doivent vous venir à l’esprit. Qu’est-ce que j’acquiers ? Quelle est la qualité de l’ecig achetée ?

Quelques conseils pour vos futures acquisitions d’e-clope

Avec le développement du matériel, il est désormais simple de trouver des revues, des tests. Voire même des avis sur la cigarette électronique. Je vous en livre régulièrement sur ce site. J’espère qu’ils vous seront utiles. N’hésitez pas à me donner vos retours. Surtout si vous n’êtes pas en harmonie avec mon point de vue.

Vous êtes un vapoteur débutant ? Vous n’avez peut-être pas compris tous les termes que j’ai employés pour écrire ce billet. Vous vous êtes dits : Je n’y comprends rien au vocabulaire du Monsieur ! Pas de paniques, je suis en train de rassembler tout le vocabulaire du vapo.

Comprendre les anglicismes liés au vaporisateur aromatique.

La France avait un léger retard sur l’ecigarette. Nous sommes en train de le combler. En attendant, une grande partie des termes sont anglais. Même s’il est simple de les traduire, on apprécie toujours ce qui se cache derrière. J’ai constaté qu’un lexique sur la cigarette électronique était un besoin du néophyte.

Vous me comprendrez ainsi plus aisément. Car il se peut que j’utilise un terme revisité par rapport à un autre usager de la vapoteuse.

Vous apprécierez certainement ces lectures complémentaires :

J'ai débuté la vape en 2011 avec une ciga-like. Cette expérience a été un fiasco. J'ai réellement appris à aimer la vapote pendant l'été 2013. Je suis désormais accro. C'est devenu une réelle passion que je vous retranscris sur ce Blog.